Fabrique ton histoire

Mensonge et n’importe quoi.

31 janvier 2014 par alexaahkroostie

Vous allez me le dire , je me sens vulgaire mais c’est comme ça.
J’m’appelle Alexia , mais parent sont séparé trop d’histoire de dispute , papa pensé que maman le trompé il l’insulté d’indigne et incapable elle ces vexé il a était foutu a la porte.
J’une soeur qui chante du La La La de Naughty Boy chaque soir avant de ce coucher elle saute partout et balance ses cheveux de gauche à droite , vraiment chiante celle là , elle me saoule tellement , vous savez on s’en fou un peu que je la présente j’veux pas qu’elle salie l’histoire.
Je fait souvent des gaffes d’après ma mère , je suis une  » terreur  » une incroyable pour comme définition de n’importe quoi. Trop de souvenir. Allons venons dans le maintenant , maintenant !
Demain ces la rentré flemme d’y allé , l’année dernière le nombre de fois ou j’ai fait le coup d’être malade maman m’a dis que cet année elle fera gaffe de pas tombé dans mon piège. Bon une fois de plus on est le soir et ma soeur chante , chante , chante. Bon ont va rien ce caché ma soeur ces Valentine , voilà voilà oublier son prénom de suite.
– LA LA LA LA LA LA LA LA LA ♫ chanta Valentine jusqu’à sont épuisement.
Pis là j’vais apparaître.
– VALENTINE TA GUEULE!
– Alexia ! ton langage ! interrompa ma mère.
– Mais tu vue comment elle me parle ? Bouda Valentine.
– Oui , bon maintenant au lit bonne nuit.

La nuit et le dodo pris fin , pis au moins je passe plus mais vacance avec les coq c’est chiant les coqs  » COCORICO « . Non sérieux , j’avait tellement envie d’me faire une petite côte , mais papi dis que j’ai un sens d’humour plus réaliste que certain …

Bon le matin Tralala et Tralala comme d’habitude Marie vient et me cherche à la maison pour qu’on aille en cours ensemble , ma mère m’oblige d’emmener ma soeur , et comme pour avant d’allez ce couché elle danse et chante sur la route , ont la regarde pas trop , juste faire gaffe qu’elle se dalle pas sur la route , j’aurais fait un meurtre sinon pis sa m’aurais fait vachement chié de tout nettoyer.
Ah oui , puis ses garces qui m’avait bien manqué  » Ambre et Chloé  » toujours entre moi et Marie , quand j’les vois j’ai souvent envie de leur craché dessus … mais je vais éviter sa m’était déjà arrivé accidentellement que je recrache le Bruxelles en descendant une pente et que par le hasard sa éclabousse sur Ambre , oui je l’avais dis à mamie je déteste sa.
Puis y’a Jordan Oh là là qu’il est mignon , je craque sur lui depuis la primaire , je crois que je le détestait un peu avant on c’était jeté de la confiture à la fraise mais sa nous à calmer et je suis sans doute tombé dans les loves.
Mais bon on s’en fou car il n’auras rien à voir dans l’histoire.
Les sonneries font leur bruit , et chacun se disperse dans la classe.
J’ai Français en S.11 et ensuite Histoire Géographie en S.27 deux heure de permanence par la suite la prof d’Education Physique Sportive n’est pas là et bon un l’après-midi on s’en fou je crois que je vais séché.

Les cours son finis , enfin pour moi ! J’m’en vais avec 20 euros , une copine et des sachets de bonbon dans les mains , on va ce mettre pénard dans notre pont de solitude , je crois que c’est ici que je venais pleurer plus petite mais le passé il faut l’oublié c’était avant.
Toute ma classe dont les délégués assez lèche-fesse , ont signalez que j’était là ce matin et Ryan M’avait vu m’en allez avec Marie , qui en avait aussi jusqu’à la tête de ces cours idiot , du coup il ont transmit le message à ma mère qui m’a appeler par la suite …

– Alexia ? Tu est en cours ?!
– Bah oui maman , d’ailleurs tu me dérange j’était à fond sur l’histoire des arts ! Tu savait que la peinture morte était quelque chose de époustouflant.
– C’est époustouflant à quel point tu ment ! Criait ma mère.
– Mais non , non ( Alexia raccrocher je vous pris ) Maman ta vu il faut que je te laisse !
– De toute façon je vient te cherché ta soeur et à l’hôpital elle ces cassé le genoux.
-Au moins elle ne chantera plus …

J’ignore si ma petite voix que je soufflais pour faire croire que j’était la prof avait marché , mais je voulait pas réfléchir sur ça , j’ai couru avec Marie le plus vite possible vers le grillage du collège , pas de temps à perdre.
Fait chié ! C’tait fermé en plus , puis on ces bougé l’cul pour faire tombé des putains de calendrier qu’on à dû remboursé.

J’était rentré , sourcil froncé tout haine en moi.
Je devait me rendre à l’Association des vendeurs de calendrier , franchement sa sert à rien les calendriers ! Mais cet personne le faisait pour une cause qui partagé une part de sont argent à une Ecole africaine.

L’matin je pouvais dormir plus longtemps , mais c’tes chiant car une fois revenue le principal que j’avait t’en de fois insulté , m’insulte avec des copies et copies à recopier , en plus il m’ont inscrit dans le soutient du 2° trimestre , je travaille mais je vais pas plus vite qu’une limace.
Puis j’ai tellement nié a ce rendez-vous , mère , prof principal et proviseur , que je leur et demandé une droit d’expression  » Bah oui , vous me laissé pas m’exprimer , on étouffe dans ces case qu’on appelle salle de classe , et on ce tape des légumes verts , de couleur Fluo presque tout les jours !  » Et là , il m’ont regardé et m’ont dis que pour la liberté d’expression le club journal de tout les jours entre midi et deux avait les bras ouvert , j’ai refusé mais ma mère en à rajouter des tonnes que j’ai pas trop eu le choix.
Club journal on compte que Tarlouses , des gamins qui bossent ce qui me m’était pas plus d’ambition !

Enfin bref , on ses rendu à l’Association de remboursement , je regarderai la prochaine fois avant de foncé la dedans punaise …
Messieurs de cravate comme d’habitude , les gens il travail à côté du niveau stand et sa ce présente comme un ministre , avocat ou président tss.

– Bonjour , donc bienvenue à l’Association AAF [ Aide d’Afrique en France ]
on n’avait l’occasion , bien avant que … votre fille … ne casse les calendriers bien évidemment de les vendre à deux euros , dont la moitié des sous sera donné à nous l’AAF et l’autre moitié à votre fille ici présent.
– Oh chouette ! Je me réjouit.
– Heu , vous garderai l’argent messieurs , elle rembourse , sa rattrape le retard d’hier. Répondis ma mère.

Y’a des fois ou je l’étranglerai bien pour qu’aucune mauvaise sorte de sa bouche quand elle sont bonne.
La dernière fois je compté prendre le dernier paquet , mais non maman fait sa Biatch avec moi. Vivement que je puisse revoir Papa j’ai tant a lui raconté , il me manque car il est très loin.

Ma fois je devez m’y m’être mais je n’arrivais rien à vendre.
Alors j’ai demandé à Marie de m’aidez mais pas plus que cela personne ne donné un peu de ses sous.
Je regarder Marie en souriant et levé et baissé mais sourcils très vite, Marie ce disait que j’avait une idée qui partirait en cacahouette … [Mais non]

Je suis allé demandé à une fille brune appeler Sarah , natté et joliment maquillé elle m’a aidé tout au long du programme elle n’était pas d’accord mais je lui est dis que j’allais la payé , je tenais tant à finir car sinon Maman m’aurait enlevé toute vue sur appareille à écran  » Ordinateur , Téléphone ou tablette « .

Sarah était disponible le Mercredi et Marie et moi on la relookez elle devait ce faire passé pour une Africaine , en laissant quelque larme perlé sur ces joues , ont l’avait habillé d’une simple robe asiatique et l’avons légèrement maquillé.

– Bon .. snif … Bonjour … je .. je vend des .. des calendriers … Hu Hu Sniif … pour deux euros aidé moi … à … à sauvez mon pays … Han han han … !
Et la vente était mieux les vieilles personnes en prenez 5 voir 6 et les jeunes pour le plaisir n’en prenez qu’un seul. Ont à commencer cas faire sa, jusqu’à avoir tout vendu , le compte en tout cas y était 80 euros et 40 censé être pour moi , et pourquoi j’les et pas à cause d’une pipelette !?

Je devez rendre cela à Sarah , je lui est donné quelque bon sons de musique elle en voulait toujours plus alors je lui et dis 50 euros en fin du mois , promis !

Je ne lui avait pas rendu …
Sarah à dis que je me suis servit d’elle , c’était vrai mais devant les gens que j’avait tant arnaqué je n’avouez rien , je devait rendre toute l’argent mais elle était déjà expédié en Afrique.

J’ai dis à Sarah qu’elle mentais en disant qu’elle est vraiment africaine ! Mais je me suis trompé juste une simple Guadeloupéenne.
J’avait les mots perdu !
Je suis conne conne conne conne conne conne conne conne conne !
Tellement conne.
J’ai dû refaire un pas en arrière rien ne devez être arranger l’argent qui était envoyez et rester la-bàs …
J’ai finis dans un Orphelina pendant 2 ans , et j’ai travaillez pour remboursé la dette de 80 euros + 40 qui vient de je ne sais ou , et l’argent je devait la trouvé seule par Autonomie.
………………………………………..
– Alors Marie sa te dis rien ?
– Héhé tu sais bien mentir toi , y’a 20 ans tu était une à lunette donc ne parle pas !
– Sa va .. sa va … je voulait rendre l’histoire rebelle …
– Mauvaise menteuse. me disait Marie.

Un message de , ne mentez pas car sa aggrave votre cas.

1 commentaire

Alizée - le 12/02/14 à 14h24

Histoire un peu bref , mais j'adore l'histoire de vouloir le faire passé en message.